Sexe, genre et identité de genre

En matière de sexualité humaine, il importe de distinguer entre sexe, genre et identité sexuelle.
Le terme de sexe est un concept purement biologique. L’être humain naît garçon ou fille. Le garçon a des parties génitales masculines (pénis et testicules), la fille des parties génitales féminines (vagin, utérus et ovaires). Un petit nombre d’individus, appelés intersexués, naît également avec les parties génitales des deux sexes, mais cela représente une proportion extrêmement faible.

Le genre, en revanche, renvoie à une construction sociale qui définit ce que les femmes sont censées faire, penser ou ressentir parce que ce sont des femmes, et ce que les hommes sont censés faire, penser ou ressentir parce que ce sont des hommes. Ces rôles, qui sont intériorisés dès la naissance, sont le reflet d’une culture donnée.

Genre et identité de genre

Traditionnellement, on a tendance à considérer qu’il existe deux genres : le masculin et le féminin. Chaque culture définit un certain nombre de caractéristiques pour l’un et l’autre genres.
Or, les êtres humains sont à la fois divers et uniques. Ainsi, chaque individu a sa propre identité qui diffère de celles des autres et qui s’écarte également de la liste de caractéristiques mentionnée plus haut.

« La » femme n’existe pas, mais il existe des femmes, des millions de femmes, chacune entièrement différente des autres. De même, il existe de nombreuses formes d’identités sexuelles.

« Gay », « travesti », « lesbienne », « bisexuel » et « transexuel » sont des termes décrivant cette identité sexuelle. La manière d’exprimer cette identité est un droit humain.

Par conséquent, personne ne doit subir de pressions ni de discriminations du simple fait qu’elle exprime son identité sexuelle d’une façon différente de celle de la majorité. La discrimination fondée sur l’identité sexuelle s’appelle homophobie (quand elle vise les homosexuels) ou transphobie (quand elle vise les travestis et les transsexuels).

Homosexualité et bisexualité

L’homosexualité est une orientation sexuelle où l’individu est attiré par des personnes du même sexe.
L’homosexualité n’est ni une maladie ni une perversion sexuelle.
Le terme bisexuel désigne les personnes indifféremment attirées par l’un ou l’autre sexe.

Transvestisme et transsexualité

Les personnes qui portent les vêtements et les accessoires du sexe opposé sont appelées des travestis. Les travestis ne désavouent pas leur sexe biologique ni leur corps, mais expriment leur identité sexuelle par le biais de caractéristiques appartenant au sexe opposé. Si ce sont des femmes, elles s’habillent et se comportent comme des hommes ; si ce sont des hommes, ils s’habillent et se comportent comme des femmes.
En revanche, les « transsexuels » s’identifient au sexe opposé à celui avec lequel ils sont nés et considèrent que leur anatomie ne correspond pas au genre auquel ils ont le sentiment d’appartenir.