Violence sur le lieu de travail

La violence sur le lieu de travail désigne tout acte par lequel des individus sont victimes de sévices, de menaces ou d’agressions sur leur lieu de travail. Ces actes peuvent inclure un risque explicite ou implicite pour le bien-être et la santé de la victime.

La division des rôles de genre et la ségrégation professionnelle font que les femmes sont bien plus exposées que les hommes à des situations de violence sur leur lieu de travail. Les femmes sont surreprésentées dans les emplois où il existe un risque élevé de violence, tels que les soins infirmiers, le travail social, le commerce et l’enseignement, où les employés sont constamment en contact avec le public.

Depuis 2009, le Département Egalité des chances d’UNI est le chef de file d’une campagne contre la violence faite aux femmes, Briser le cercle de la violence.
Pour visiter le site web de la campagne et trouver des ressources, des outils et des informations sur ce sujet, cliquez sur le lien suivant:

Les effets de la violence sur la santé des femmes.

  • La violence à l’encontre des femmes peut avoir des conséquences fatales, y compris l’homicide et le suicide.
  • La violence sexuelle peut provoquer des grossesses non désirées, des avortements induits, des problèmes gynécologiques et des infections sexuellement transmissibles, notamment le VIH.
  • La violence durant la grossesse accroît les risques de fausse couche, de mortinatalité, de naissance prématurée et de faible poids du bébé à la naissance.
  • Elle peut entraîner dépression, trouble de stress post-traumatique, difficultés du sommeil, troubles de l’alimentation, détresse psychologique et tentatives de suicide.
  • Les effets sur la santé peuvent également inclure des maux de tête, des douleurs dans le dos, des douleurs abdominales, la fibromyalgie, des troubles gastro-intestinaux, des restrictions à la mobilité et un mauvais état de santé général.