Qu’est-ce que la santé mentale ?

La santé mentale fait partie intégrante de la santé générale d’un individu. Tout comme la notion de santé, c’est plus que l’absence d’infirmité. C’est en fait le reflet du bien-être de l’individu qui lui permet de réaliser ses aptitudes propres, de faire face au stress de la vie, de travailler de façon productive et d’apporter une contribution à sa communauté.

Travail et santé mentale

Cinq des dix principales causes d’invalidité dans le monde sont liées à des problèmes de santé mentale (dépression aiguë, schizophrénie, trouble bipolaire, abus d’alcool et troubles obsessionnels compulsifs).

Read More

Violence sur le lieu de travail

La violence sur le lieu de travail désigne tout acte par lequel des individus sont victimes de sévices, de menaces ou d’agressions sur leur lieu de travail. Ces actes peuvent inclure un risque explicite ou implicite pour le bien-être et la santé de la victime.

Read More

Qu’est-ce qui est susceptible d’affecter la santé mentale ?

De nombreux facteurs sociaux, psychologiques et biologiques déterminent le niveau de santé mentale. Par exemple, les pressions socio-économiques persistantes sont des risques reconnus pour la santé mentale des individus et des communautés. La preuve la plus claire est associée à des indicateurs de pauvreté, y compris de faibles niveaux d’éducation.
Une mauvaise santé mentale est également associée à des changements sociaux rapides, à des conditions de travail stressantes, à la discrimination fait aux femmes, à l’exclusion sociale, à la violence ou au risque de violences et à la mauvaise santé physique.

Les femmes sont exposées à un grand nombre de risques pour leur santé mentale, notamment parce qu’elles doivent assumer un double fardeau, qu’elles sont surreprésentées dans les emplois présentant des conditions de travail précaires et qu’elles courent davantage de risques d’être victimes de discriminations et de violences.

Enfin, les facteurs psychologiques et de personnalité rendent certains individus plus vulnérables aux troubles mentaux.
Il est également possible de présenter une prédisposition génétique ou biologique aux troubles mentaux.