Chaque année, plus de deux millions de travailleurs de par le monde meurent d’accidents et de maladies professionnels, et ces chiffres ne cessent d’augmenter.

En revanche, en raison d’une distribution inégale entre professions et secteurs, certaines professions emploient davantage de femmes, qui sont exposées à des risques différents de ceux des secteurs qui emploient davantage d’hommes et dont l’impact sur la santé est différent.C’est pourquoi la perspective de genre ne doit jamais être oubliée dès lors que l’on parle de santé et de sécurité au travail.

D’un autre côté, les politiques de santé qui ciblent les travailleurs en général ne bénéficient pas nécessairement pleinement aux femmes, dans la mesure où celles-ci sont non seulement des travailleuses, mais aussi des mères, des épouses et bien souvent aussi des cheffes de familles.

Risques de santé auxquels sont exposées les travailleuses

Le type de travail que les femmes effectuent, qui diffère de celui des hommes, ainsi que les différents rôles imposés aux femmes par la société, les obligent à assumer le double fardeau du travail domestique et du travail professionnel. Cela a des répercussions directes sur leur santé.

Risques associés à un type de travail particulier Risques associés aux rôles de genre
Secteurs féminisés Mouvements répétitifs, postures inconfortables, travail monotone Double fardeau de travail, discrimination, violences, harcèlement sexuel

De même, les femmes sont plus souvent victimes de harcèlement sexuel, de violences sur le lieu de travail et à domicile, et de discrimination au travail, ce qui a des effets négatifs sur leur santé.

Enfin, en raison de leur rôle biologique, les femmes sont particulièrement affectées par les conditions de travail durant la grossesse et l’allaitement, qui peuvent avoir une incidence durable sur leur santé en tant que mères et sur celle de leurs enfants à naître.

Ségrégation professionnelle

Bien que de plus en plus de femmes entrent sur le marché du travail, celles-ci continuent à être sous-représentées dans certaines professions et certains secteurs.

Le secteur des services emploie davantage de femmes dans les activités liées à la santé (hôpitaux, soins aux personnes âgées, etc.), dans l’éducation primaire et préscolaire, dans le travail administratif, les banques, les commerces et l’hôtellerie.
Les industries manufacturières emploient davantage de femmes dans la fabrication textile, la microélectronique, l’alimentation et la pharmacie.

Un nombre important de femmes travaillent dans le secteur informel et/ou sont sous-employées.

Les femmes ont également moins d’occasions de trouver du travail décent, si bien qu’elles finissent par accepter des tâches monotones aux horaires longs et aux conditions d’emploi précaires, sans accès à des services de santé et de sécurité de base.

La ségrégation professionnelle a un impact particulièrement fort car elle expose les femmes à certains risques par suite de leurs conditions de travail. Ces risques sont responsables de problèmes de santé spécifiques.

Exemples de risques et de dangers rencontrés dans les tâches exercées en majorité par des femmes
Domaine de travail Facteurs de risques et problèmes de santé:
Biologiques Physiques Chimiques Psychosociaux
Soins de santé Maladies infectieuses transmissibles par le sang; maladies respiratoires Manutention et postures astreignantes Agents de nettoyage, de stérilisation et de désinfection, médicaments, gaz anesthésiants Travail exigeant sur le plan émotionnel; travail posté et travail de nuit; violences de la part des clients et du public
Travailleuses de soins en garderies et en foyers Maladies infectieuses, en particulier respiratoires Manutention; postures astreignantes Travail exigeant sur le plan émotionnel
Nettoyage Maladies infectieuses; dermatites Manutention; postures astreignantes; glissades et chutes; mains humides Agents nettoyants Horaires atypiques entraînant l’isolement; violences
Domaine de travail Exemples de risques et de dangers rencontrés dans les tâches exercées en majorité par des femmes
Biologiques Physiques Chimiques Psychosociaux
Travail dans la restauration Dermatites Manutention; découpage répétitif; coupures par des couteaux; brûlures; glissades et chutes; chaleur; agents de nettoyage Tabagisme passif; agents nettoyants Stress dû à un travail surchargé, relations avec le public, violences et harcèlement
Textiles et habillement Poussières organiques Bruit; mouvements répétitifs et postures inconfortables; blessures dues aux aiguilles Teintures et autres produits chimiques, notamment formaldéhyde dans les presses permanentes et solvents détachants; poussières Stress lié au travail répétitif à la chaîne
Blanchisseries Troubles musculo-squelettiques; problèmes de vue Problèmes de voix liés au fait de parler; postures astreignantes; station assise excessive Mauvaise qualité de l’air ambiant Stress lié aux relations avec les clients, cadences de travail et travail répétitif
Coiffure Troubles respiratoires et musculo-squelettiques; dermatites. Postures astreignantes, mouvements répétitifs, station debout prolongée; mains humides; coupures Sprays chimiques, teintures, etc. Stress lié aux relations avec les clients; travail à cadence rapide
Travail de bureau Troubles musculo-squelettiques Mouvements répétitifs, postures inconfortables, douleurs dans le dos liées à la station assise Mauvaise qualité de l’air ambiant; émanations de photocopieuses Stress, par ex. lié à l’absence de contrôle sur le travail, interruptions fréquentes, travail monotone